Actualité fiscale de l'entreprise et Loi de finances 2020
INCONTOURNABLE

Prix
890 €

Durée
1 jours (s)

Homologation

Code
FISC35

Objectifs - Programme
OBJECTIFS
Maîtriser les nouveautés issues de la loi de finances et des autres textes législatifs de l'année
Analyser la jurisprudence de l’année écoulée
Comprendre et maîtriser les prises de position de l’administration fiscale
Assurer sa veille métier et sécuriser ses pratiques
BÉNÉFICES OPÉRATIONNELS
Appliquer les nouveaux textes
Anticiper des réformes à venir
Tirer le meilleur parti des nouvelles mesures incitatives
I/ Impôt sur le revenu et fiscalité de l’entrepreneur
- Réforme du domicile fiscal des dirigeants
- Nouvelles règles en matière de souscription de la déclaration de revenus
- Prorogation d'un an de la période d'application de la réduction d'impôt Madelin IR-PME au taux majoré de 25 %
- Point sur la jurisprudence et la doctrine administrative de 2019 en matière d’IR et de fiscalité patrimoniale
II/ BIC/IS
- Nouvelle modification de la trajectoire de la baisse du taux d'IS
- Nouvelles mesures anti-abus concernant des dispositifs hybrides
- Aménagement des dispositifs de suramortissement
- Modification du calcul du crédit d'impôt recherche
- Modification du régime du mécénat d’entreprise
- Extension du régime d’étalement de l’imposition des plus-values aux transferts d'actif dans l'UE ou l'EEE
- Aménagements des régimes de déductibilité des charges financières et d'imposition des produits de la propriété industrielle
- Report de l’entrée en vigueur des simplifications de seuils d'effectif fiscaux issues de la loi Pacte
- Rehaussement du taux de la quote-part de PV imposable sur cession de titres de participation
- Modification du régime de transfert des déficits à l'absorbante en cas de fusion placée sous le régime spécial
- Relèvement de la franchise des activités lucratives accessoires des organismes sans but lucratif
- Point sur la jurisprudence et la doctrine administrative de 2019 en matière de BIC/IS
III/ TVA
- Incidences de la transposition en droit interne de la directive e-commerce
- Incidences de la transposition en droit interne de la directive « quick fixes »
- Nouvelles règles en matière de TVA à l'importation
- Nouvelles obligations d'information à la charge des exploitants d'entrepôts logistiques
- Modification du taux de TVA sur la livraison de logements sociaux
- Nouvelles obligations en matière de facturation électronique
- Point sur la jurisprudence et la doctrine administrative de 2019 en matière de TVA
IV/ Revenus mobiliers
- Revenus versés à des sociétés étrangères déficitaires : conséquences de l’arrêt Sofina
- Bénéfices réalisés en France par des sociétés étrangères possibilité d’apporter la preuve de l'absence de bénéfices désinvestis
- Point sur la jurisprudence et la doctrine administrative de 2019 en matière de revenus mobiliers
V/ Impôts locaux
- Evaluation des locaux professionnels : création d’un nouveau mécanisme de lissage
- Organisation d’une nouvelle révision des évaluations foncières des locaux d'habitation
- Organisation de la fin de l’application des dispositifs de neutralisation, de lissage et de « planchonnement pour les locaux professionnels
- Modification du régime d’exonération des constructions nouvelles
- Nouvelles exonérations facultatives en TFPB et CFE des locaux de commerce de proximité
- Taxe annuelle sur les bureaux en Île-de-France : création d’une nouvelle zone tarifaire
- Point sur la jurisprudence et la doctrine administrative de 2019 en matière d’impôt locaux
VI/ Nouveautés en matière de contrôle fiscal (loi, jurisprudence, doctrine) et mesures diverses
- Réforme de la fiscalité des véhicules à moteur ((taxe sur les véhicules de société, malus automobile, taxes sur les certificats d'immatriculation)
- Suppression de certains dispositifs portant divers avantages fiscaux
- Suppression de formalités d'enregistrement et de taxes
- Mesures sociales fiscales
- Point sur la jurisprudence et la doctrine administrative de 2019 en la matière
Public
Directeurs administratifs et financiers
Directeurs et responsables fiscaux
Fiscalistes
Directeurs comptables
Comptables
Experts-comptables et commissaires aux comptes
Avocats et juristes
Prérequis :
Avoir une expérience de 3 ans minimum en entreprise ou cabinet. Maîtriser la législation en vigueur avant la loi de finances 2020.
Les Plus :
+ Un support pédagogique
+ Un recueil de documentation
+ Mémo des principales évolutions
Formateur – Évaluation
Avocat spécialiste incontournable de la fiscalité des entreprises, le formateur conseille quotidiennement de nombreux clients en la matière. Il intervient également en contrôle et contentieux fiscal. Il met toutes ses compétences au profit des participants en assurant l’actualisation de leurs connaissances sur ces thèmes.
Méthodes pédagogiques :
Formation opérationnelle alternant des éléments techniques, théoriques et des cas pratiques. Mise en pratique au travers des cas des stagiaires et de travaux collectifs favorisant l’échange et l’ancrage des pratiques.
Au fur et à mesure de la formation, le formateur interroge les participants pour vérifier leur bonne compréhension des points abordés.
Moyens d'évaluation :
Un QCM est proposé au début de la formation puis en fin de stage afin de mesurer l’apport de la formation.
A l’issue de la formation, l’apprenant évalue à chaud la qualité de la formation.
Après la formation, le participant évalue l’impact de la formation.